Patrick JOUBERT

Le sens de la vie se cache dans une pâtisserie

 

LIEUX DE CONSULTATION

Marseille

mail

 

Mon parcours

Politologue de formation, ma passion pour l’architecture et son histoire m’a conduit dans le secteur du bâtiment. J’ai terminé mes études en tant qu’urbaniste, et privilégié la fibre sociale qui résonnait en moi en choisissant de travailler à la maîtrise d’ouvrage dans une grande société publique, construisant notamment des logements sociaux. J’aspire, un jour, à participer à l’élaboration, voire à la réalisation, d’une construction d’un genre nouveau, répondant à la fois aux lois de la géobiologie et du Feng Shui.

Je suis animé depuis toujours par une quête spirituelle qui me pousse à essayer de donner du sens et de la cohérence à ma vie…

Ma formation

Je pratique le Taï Chi Chuan au sein de l’école ITCCA depuis 2007, et j’ai été l’assistant de Lorenzo Marini, à Marseille, pendant 6 ans.

C’est également en 2007 que j’ai commencé une formation de Shiatsu au sein de l’école Iokaï, avec Thierry Camagie, à Marseille. J’ai choisi cette école pour ses exigences quant au positionnement intérieur du praticien, et pour la qualité de son enseignement : elle a été créée par celui qui avait refondé le Shiatsu au Japon après-guerre, Maître Matsunaga, et elle est maintenant dirigée en Europe par son assistant direct, Maître Sasaki, auprès de qui j’ai suivi de nombreux stages…

Ma vision

La détente de celui qui reçoit le massage ou le shiatsu ne s’obtient que si le praticien lui-même est détendu dans son mouvement et dans sa position. Ce qui exige du praticien qu’il utilise son centre, grâce à son ancrage au sol et à la conduction de ses bras, afin d’être disponible pour percevoir ce qu’exprime le corps de son patient : le niveau d’attention et de centrage que cela requiert nécessitent un profond travail sur soi.

Pour cela, je suis heureux de voir que, malgré les filiations très différentes des enseignements que j’ai reçus au Jardin Intérieur, au sein de l’école ITCCA et au sein de l’école Iokaï de Shiatsu, tous se rejoignent sur l’essentiel : d’abord le positionnement intérieur du thérapeute, qui doit rechercher une attitude neutre d’écoute et de non-agir ; et ensuite le fait que la pratique elle-même est une Voie puisque cette attitude d’écoute est celle qui prépare à la méditation et à l’unité de l’être.

Mes services

Enseignement
Au sein de Lemniscate Processus Contact & Care, le massage Anma (Shiatsu).

Animation
Au sein de Lemniscate Processus Workshop, j’anime régulièrement les ateliers de son.

Questions fréquentes

Quelle est la spécificité du Iokaï Shiatsu par rapport aux autres écoles de Shiatsu ?

L’école Iokaï met l’accent sur l’utilisation des Méridiens, et sur l’observation de la circulation du Ki dans le corps de la personne. Le praticien agit donc globalement sur le Méridien, plutôt que spécifiquement sur les points : c’est pour cela – autre particularité – que, dans l’école Iokaï, on pratique avec les pouces séparés (plutôt que pouce sur pouce) lorsque l’on traite les Méridiens.

Cette école a été fondée par Masunaga Senseï, l’un des principaux Maîtres de Shiatsu de l’après-guerre : il a souhaité l’inscrire dans la tradition de la médecine japonaise et chinoise, en envisageant le Shiatsu comme un soin global. Cela nécessite, de la part du praticien, une attitude intérieure d’écoute neutre : ici, pas de protocole tout fait qu’on applique systématiquement, car chaque séance est adaptée à la condition de la personne. En Europe, l’école Iokaï a été fondée par Sasaki Senseï, qui était l’assistant le plus proche de Masunaga Senseï, et qui s’inscrit dans la continuité de son Maître.

Quels sont les bénéfices à attendre du Shiatsu ?

Le Shiatsu permet une détente globale du corps, un relâchement des tensions, et une meilleure harmonie des circulations. La détente est favorisée par le fait qu’il se pratique au sol.

Comme toujours dans la vision orientale, l’action sur les méridiens agit également sur l’équilibre émotionnel et sur le fonctionnement organique.

Comment se déroule une séance ?

Selon la tradition japonaise, la personne qui reçoit le Shiatsu demeure habillée : prévoir des vêtements souples et légers (de préférence en coton, mais éviter les jeans, les jupes ou les grosses ceintures).

Le praticien observe la manière dont circulent les méridiens, ceux qui ont besoin d’être stimulés ou ceux qui ont besoin d’être détendus, soit par le toucher sur des zones-réflexes du ventre ou du dos, soit par les pouls. La pression est donnée en amenant perpendiculairement le poids du corps, de manière stable et détendue, dans un mouvement qui part du « Hara » (centre). Le praticien n’envoie pas d’énergie : il aide le corps du partenaire à rétablir l’harmonie dans ses circulations. Une séance permettant le travail sur les méridiens dure approximativement une heure.

Me contacter

11 + 5 =

Prenez contact

6 + 11 =

Permanence téléphonique

Lundi – Vendredi
14:30am – 18:30pm

Le secrétariat est ouvert les après-midi.

En dehors de ces horaires merci de nous laisser
un message et nous vous rappelons.

Et n'hésitez pas à nous envoyer un mail
avec vos préférences de rappel.

 

04 66 26 16 83

contact@le-jardin-interieur.com

"La Grue Blanche"
une lettre d'infos mensuelle

En vous inscrivant, vous recevrez une newsletter avec des articles thématiques, des infos sur nos activités, les conseils des thérapeutes et des formateurs du réseau